Yoga, marche nordique et inspirations

 

Le yoga sert principalement de fil conducteur ( en sanscrit il signifie « unir, relier »)

 

 Il est fortement présent dans les rituels matinaux d’éveil corporel puis dans les échauffements en profondeur  avant la séance ou la rando, dans les étirements après la séance et le ressourcement de retour au gîte lors des week ends . Il nous aide dans la connaissance de soi, la prise de conscience sur les liens existant entre respiration, émotions, régulation du stress, apaisement du mental. 

Au cours de la journée  ou des séances, plusieurs moments de pause, jeux proprioceptifs, renforcement musculaire ou contemplation sont proposés.

Ces pratiques d’intériorisation, de silence, de concentration apportent une régénération psychique et corporelle ; elles ont une action sur la santé et la stimulation du système immunitaire. L’alternance contraction-relâchement, inspire-expire, parole-silence, ouverture-fermeture..etc..peut trouver sa place à chaque instant, dans la marche nordique plus particulièrement.

La respiration consciente est centrale  ; elle accompagne en effet chacune des postures et rythme également les temps de marche nordique. Chacun de nos pas est synchronisé avec la respiration  qui se fait essentiellement par le nez.

Pratiquer le yoga et la marche nordique en pleine nature permet d’améliorer notre capacité pulmonaire, ce qui nous amène à un « nettoyage cellulaire » véritable « douche énergétique ».

le Yoga associé à la marche nordique ouvre le corps et l’esprit sur l’extérieur, pour s’oxygéner, se vivifier, se renforcer musculairement et mentalement, s’étirer et s’ouvrir. Il nous permet en même temps d’être à l’écoute de soi, d’être centré corps et esprit dans l’instant présent.

La société ne cesse de nous faire croire que nous sommes incomplets, qu’il nous manque quelque chose pour être heureux et satisfaits de ce que nous avons, de ce que nous sommes. La nature nous rend notre complétude, nous amène à le ressentir profondément, ce qui nous rend si joyeux à marcher au fil des jours (le but des pèlerinages ?). 

Quelques Inspirations :

« Marcher en pleine conscience c’est marcher en profondeur, non seulement vers l’avant, de long en large, mais chacun de nos pas nous conduit vers ce que nous sommes vraiment en profondeur et que la marche révèle petit à petit. »

« La Nature est le cadre idéal pour le voyage à pied, pour l’aventure, elle est aussi le lieu idéal pour l’aventure intérieure »

Daniel Zanin

 » la marche peut devenir méditation active. Et nous qui courons sans cesse, noyés dans nos pensées, nous pourrons retrouver le sens perdu de nos déambulations en apprenant à les rendre conscientes. Depuis la plus haute Antiquité, en effet, il existe une vraie réflexion sur la marche comme exercice de ressourcement. Comme dans la méditation immobile, l’attention au processus respiratoires et aux va-et-vient mentaux s’avère essentielle pour connaitre l’état de clarté intérieure qui nous amène à ne faire plus qu’un avec la réalité. »

(marcher, méditer de Michel jourdan)

« la marche peut bien procurer une participation mystique à l’univers, car elle est un acte cosmique qui met en branle la même énergie qui fait tourner la Terre autour du Soleil, la même énergie qui meut les étoiles et la Lune. Marcher c’est voyager avec la Terre, accompagner le mouvement galactique. »